Abbé Grégoire

L'ami des hommes de toutes les couleurs

Commune d'Emberménil

Emberménil (54370) se trouve dans le département Meurthe et Moselle situé en région Lorraine.
La superficie d'Emberménil est de 1.411 hectares, au recensement de 2008, la commune était composée de 264 habitants.

Le Mot du Maire

Mieux connaître Emberménil, un village qui bouge !

maire-embermenilSitué à quelques 17 kilomètres de Lunéville et 16 du Chef lieu de Canton, Blâmont, Emberménil est une commune qui se veut aujourd’hui touristique et accueillante. Forte d’un territoire de 1.411 hectares, dont la moitié environ est boisée (8,8 Ha de bois communaux alors que l’ONF en possède plus de 450 à elle seule), Emberménil est une commune essentiellement agricole par nature, bien que le nombre d’exploitations locales soit aujourd’hui réduit à un. Toutefois, compte tenu de plusieurs dizaines de constructions neuves dans les années 78 à 86, elle est devenue également une commune résidentielle et son paysage s’est fortement modifié.

Sur l’ensemble de ces terres, la commune est propriétaire d’un peu plus de 42 Ha recentrés en presque totalité au cœur même du village. A titre indicatif, ces 1.411 hectares représentent une superficie quasiment aussi importante que celle dont dispose la plupart des grandes communes du département : Baccarat = 1.353 Ha, Dombasle = 1.121 Ha, Lunéville = 1.633 Ha, Nancy = 1.501 Ha, Pont-à-Mousson = 2.159 Ha, …Au début du siècle, c’est-à-dire en 1913, Emberménil dénombrait 103 ménages, soit 350 habitants. Comme presque toutes les autres communes rurales du secteur, ce chiffre ne cessa de diminuer progressivement pour descendre jusqu’à 118 habitants au recensement de 1975 puis passa de manière officieuse sous la barre des 100 vers 1977/78. Depuis lors, avec une véritable politique de développement amplement facilitée par un remembrement judicieux opéré entre 1973 et 1975 associée à l’instauration d’un P.O.S., la commune s’est considérablement rajeunie. De nombreux ménages ont choisi d’y faire édifier un pavillon, les uns en lotissement, les autres sur diverses parcelles cédées par des particuliers.

Ainsi, au recensement de 1982, la population remontait à 178, puis à 189 lors du recensement complémentaire de 1983 pour atteindre 231 au 1er janvier 1990, veille du recensement général qui intervint entre le 5 mars et le 5 avril de cette même année et qui dénombra 233 habitants + 4 résidences secondaires. Puis, en 2008, Emberménil recensait 264 habitants.

Sur 104 Foyers actuels, on compte environ : ¼ de ces foyers en retraite mais seulement 1/6 de la population a plus de 60 ans alors qu’un quart est âgé de moins de 15 ans 1 agriculteur actif (Kremer Y) Les autres personnes salariées travaillent pour la plupart sur Lunéville et Nancy, bien desservie désormais par une 4 voies. Au niveau de la fiscalité, la pression est modérée. Afin d’encourager un développement industriel permettant la création d’éventuels emplois, une zone de 14.000 mètres carrés est réservée aux artisans qui souhaitent s’installer.

Autre atout de la commune, la communication. En effet, au-delà des nombreuses circulaires diffusées régulièrement dans tous les foyers, la municipalité, par le canal d’une commission information édite chaque année un bulletin de 50 à 60 feuillets, lequel reprend en détails les moments forts de l’année écoulée et trace les pistes d’actions envisagées à court et moyen termes, afin d’associer tous les habitants à une démarche volontariste et dynamique.

Le relatif éloignement de la ville nécessitait de dynamiser le monde associatif, sur ce plan nous pouvons nous réjouir de compter 4 associations dynamiques qui pratiquent des activités différentes et complémentaires les unes aux autres : Un foyer rural (le plus ancien foyer rural du département semble t’il puisqu’il a vu le jour en 1947) qui propose de multiples activités. Il compte d’ailleurs des sous sections à savoir : Un club 3ème âge qui rassemble régulièrement plus de 50 « anciens » du secteur Une activité sport avec un apprentissage au ping pong Un comité des fêtes créé en 1989 lequel est à l’origine de l’ampleur prise par la fête de l’étang organisée chaque année au mois de juin et qui attire plus de 3.000 personnes Le comité Grégoire qui anime la maison muséographique de l’Abbé Grégoire Une association intercommunale et rurale (A.I.R.) qui favorisa l’animation y compris au sein de plusieurs villages voisins et à qui nous devons l’ancienne fête de la Moisson très renommée. Ces associations comptent près de 400 adhérents issus d’une trentaine de villages avoisinants et qui se plaisent à se retrouve à Emberménil.

La commune a aussi réussi à maintenir plusieurs services vitaux en monde rural : Un bureau de poste qui malgré les menaces qui pesaient sur sa pérennité et grâce à l’opiniâtreté du Conseil municipal à pérennisé en devenant une agence postale communales ouverte 5 demie journées par semaine Une école qui accueille les élèves fréquentant les cours de CM1 et CM2 et issus de 7 villages regroupés en Syndicat Scolaire.

Emberménil dispose d’autre part d’une salle polyvalente entièrement rénovée en 2007/2008, qui permet d’accueillir dans de bonnes conditions le monde associatif et facilite le maintien d’une vie locale attrayante en milieu rural. Ainsi, toutes les personnes de bonne volonté », jeunes et anciens, agriculteurs et ex-citadins font mieux que se côtoyer.

Emberménil, c’est aussi un accueil de qualité assuré à toutes les personnes souhaitant découvrir ses potentialités.

En effet, pour vos week-ends de détente, il vous est proposé : Un plan d’eau de 1,5 hectares réservé à la pêche, avec en périphérie: Des aires de jeux (toboggans, balançoires, table de ping pong en plein air) Plusieurs coins pique nique (tables, bancs, barbecue) Une aire d’évolution sportive dimensionnée pour pratiquer le tennis et le hand-ball Un terrain destiné à la pratique du football Un circuit botanique et touristique fléché avec plusieurs aires de repos sur un parcours de 5 à 6 kms Des archives sur son passé historique (cartes postales et autres récits sont à découvrir) Le cénotaphe de l’Abbé Grégoire La stèle inaugurée en 1989 par plusieurs personnalités dont Laurent Fabius alors Président de l’Assemblée Nationale et Jean-Noël Jeanneney Président de la Mission Nationale du Bicentenaire de la Révolution Française Un calvaire du 17ème siècle restauré en 1992 Une plaque commémorative en hommage au capitaine Patch, fils du Général du même nom décédé le 22 octobre 1944 lors de la libération du village.

Et, depuis septembre 1994, pour le plaisir de tous ceux et toutes celles qui s’intéressent à l’histoire du patrimoine local : Une maison d’exposition muséographique inaugurée le 24 septembre 1994 agrémentée sur le thème de l’œuvre de l’Abbé Grégoire, la Révolution Française, le terroir Lorrain. Son inauguration a coïncidé avec le Bicentenaire du Conservatoire National des Arts et Métiers cher à Grégoire. L’originalité de cette maison d’exposition muséographique repose principalement sur une série de vitraux à thèmes qui retracent la vie et l’action d’Henri Baptiste Grégoire.

Enfin, une réalisation complémentaire est venue parachever notre attrait touristique ; il s’agit d’une magnifique peinture en « trompe l’œil » sur la façade de l’ancien presbytère, laquelle reflète une vue du village d’Emberménil au siècle dernier. Peinture inaugurée le 30 mars 1996 en présence de 300 personnes dont plusieurs dizaines d’anciennes familles ayant résidé au village, et qui ont trouvé plaisir à se retrouver pour la circonstance !

Depuis 2005, Emberménil est également une commune labellisée « village fleuri »

Merci de votre visite !

Vous pouvez contacter la mairie d'Emberménil par courrier : Grande Rue, 54370 Emberménil, ou par téléphone : 03 83 71 20 57 Fax : 03 83 71 20 57

mairie