Abbé Grégoire

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Cookie de session de la forme 8a2fcdf74af45f625bef8b152ed8f5f0
Cookie, hob_cookie, gardant en mémoire votre choix pendant 30 jours.

Contenus interactifs

Ce site utilise un composant tiers Re-CAPTCHA, qui peut déposer des cookies sur votre machine. C'est un composant de sécurité antiSpam. Si vous décider de bloquer ce composant, les formulaires ne fonctionneront pas.

GoogleMaps vous permet de visualiser les cartes dans ce site. Ce composant peut déposer des cookies sur votre machine.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web n'utilise pas d'autres cookies.

Michel CAFFIER (1930-2021) 

MichelCaffier

Journaliste, écrivain, soutien indéfectible dans les célébrations successives rappelant le combat « d’hier, d’aujourd’hui et de demain du curé-citoyen GREGOIRE »

Michel Caffier a été à nos côtés dès fin 1988.

J'ai en effet pleinement en mémoire son appel téléphonique me demandant de bien vouloir le recevoir la veille de Noël en me disant "je suis sur les traces de Grégoire et j'envisage une halte à Emberménil où il a exercé". C'est avec enthousiasme que le l'ai accueilli en mairie un samedi en fin de matinée, François Bier était à mes côtés. Lorsque je lui ai dit qu'en 1989 nous envisagions, entre autres, de symboliser une phrase forte de Grégoire : « Je suis comme le granit on peut me briser mais pas me plier » et que notre volonté était de faire poser un bloc de granit quelque part sur la place centrale du village, celui-ci m'a répondu " Monsieur le Maire, si vous faites plus, je vous aiderai".

Durant les fêtes de fin d'année, cette phrase me m'a plus quittée !

Aussi début janvier 1989 je lui ai téléphoné et c'est à partir de là que le ... plus est devenu non pas un simple bloc de granit aussi beau soit t'il mais ... l'érection d'une stèle.

Michel a alors fait insérer à plusieurs reprises dans l'Est républicain une quart de page "Offrez un monument à Grégoire" et là ... toutes les portes se sont ouvertes pour nous permettre cette belle cérémonie qui a rassemblée près de 2.000 personnes de tous bords et de tous horizons le 24 septembre suivant.

Michel avait réussi à convaincre Laurent Fabius, alors Président de l'Assemblée Nationale, à se déplacer jusqu'à nous et à mobilier, via Madame Mâa, une chorale composée de près de 50 personnes, laquelle nous a offert un concert plus que mémorable en notre l'église le 23 septembre au soir.

Un moment inoubliable pour bon nombre.

MichelCaffier2

Encore MERCI Michel !

Jean-Paul MARTIN, maire d’Emberménil de 1983 à 2020

Janvier 2021