Abbé Grégoire

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Cookie de session de la forme 8a2fcdf74af45f625bef8b152ed8f5f0
Cookie, hob_cookie, gardant en mémoire votre choix pendant 30 jours.

Contenus interactifs

Ce site utilise un composant tiers Re-CAPTCHA, qui peut déposer des cookies sur votre machine. C'est un composant de sécurité antiSpam. Si vous décider de bloquer ce composant, les formulaires ne fonctionneront pas.

GoogleMaps vous permet de visualiser les cartes dans ce site. Ce composant peut déposer des cookies sur votre machine.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web n'utilise pas d'autres cookies.

LA ROUTE DES ABOLITIONS DE L'ESCLAVAGE ET DES DROITS DE L’HOMME (R.A.E)

esclavage3

esclavage1

La route des abolitions de l’Esclavage et des Droits de l’Homme a été lancée en 2004, dans le cadre de l’année internationale de commémoration de la lutte contre l’esclavage et de son abolition.

Elle s’inscrit dans le projet international de « la route de l’esclavage » de l’UNESCO sur le devoir de mémoire et se veut être la déclinaison opérationnelle de la Loi du 21 mai 2001 adoptée par la France et tendant à la reconnaissance de la traite négrière et de l’esclavage comme crime contre l’humanité.

esclavage2

La R.A.E. réunit 5 sites :

a champagney minib embermenil minic pontarlier minid chamblanc seurre jallanges minie fessenheim mini

mainshttp://abolitions.org

 maison negritude
  • CHAMPAGNEY (maison de la négritude et des Droits de l’Homme) (dépt 70)

Dans ce lieu de mémoire élaboré autour de l’article 29 du cahier de doléances de Champagney dans lequel les habitants de ce modeste village ont demandé l’abolition de l’esclavage des Noirs (19 mars 1789) est évoqué le contexte de la rédaction de ce texte visionnaire, éclairé et courageux, l’histoire de l’esclavage des Noirs ainsi que les formes contemporaines d’esclavages.

http://www.maisondelanegritude.fr/

 vitrail embermenil2
  • EMBERMENIL (musée Abbé Grégoire)

La Maison Grégoire d'Emberménil rappelle que l’abbé Henri Grégoire (1750/1831) fut le  curé de ce petit village situé aux portes de Lunéville en  retraçant  de façon originale - sous formes de vitraux - la vie de celui qui fut l’un des seuls à oser attaquer publiquement Napoléon Bonaparte après le rétablissement de l’esclavage en 1802.

 cellule louverture
  • PONTARLIER (Fort de Joux – Toussaint-Louverture) (dépt 25)

Au sommet d'un éperon rocheux à 1000 mètres d'altitude, le Château de Joux commande l’entrée de la cluse de Pontarlier, voie de passage naturelle vers la Suisse. Eléments clefs de la politique de défense des frontières de l'Est, il devient à partir de 1690 et jusqu'en 1815 une prison d'Etat. Il accueille en 1802 Toussaint Louverture (1743/1803), emprisonné sur ordre de Napoléon Bonaparte pour s’être opposé au rétablissement de l’esclavage des Noirs.

http://www.chateaudejoux.com/

 amj
  • CHAMBLANC (Maison de sœur Anne-Marie Javouhey) (dépt 21)

Outre la Maison familiale d'Anne-Marie Javouhey sise dans l'enceinte du lycée Anne Marie Javouhey à Chamblanc, un parcours pédestre (départ devant ce même lycée) retrace les grandes étapes de la vie de cette missionnaire, qui,  à Mana, en Guyane libéra de nombreux esclaves.

Maison familiale d’Anne Marie Javouhey
Contact : Agnès Thévenin.- Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 schoelcher
  • FESSENHEIM (maison Schoelcher) (dépt 68)

Espace muséographique Victor Schoelcher, son oeuvre
Adresse : 21, rue de la Libération 68740 FESSENHEIM
Téléphone : 03.89.48.61.02
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.